Recette 357 mag A1 et Los .358 - 148gr WC

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Recette 357 mag A1 et Los .358 - 148gr WC

Message par luison le Ven 4 Aoû - 9:38

Salut,

Je débute le rechargement en 357 Mag et j'aimerais trouver une recette de rechargement pour des Los en 148GR WC, Poudre A1 de préférence.

Je ne trouve rien sur le net... Bref j'ai besoin de vos conseils. ptit malin

Et pourquoi pas en 38 SP? Simplement parce que j'ai pas les douilles   lol!
avatar
luison
Dément
Dément

Messages : 809
Date d'inscription : 22/04/2017
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recette 357 mag A1 et Los .358 - 148gr WC

Message par Buck le Ven 4 Aoû - 19:29

Pour le calibre .357 magnum, le manuel Malfatti conseille pour un projectile "SWC" coulé plomb de 143 grains (moule Lynx Huard  P915) , étuis Norma, enfoncement 10 mm, et fort sertissage :

En gramme

BA 10   0.24  / 0.25

AS   0.26 / 0.28

A1  0.34 / 0.36

A0  0.42  /  0.45


Attention :  Il s'agit ici d'un projectile de 143 grains swc. Pour un 148 wc , il faut extrapoler et réduire par sécurité de 15 % au moins (compte tenu aussi de l'enfoncement qui est plus important pour une wc). Par contre je pense que tu peux te passer du sertissage, je ne comprends pas trop pourquoi Malfatti a effectué un fort sertissage sur un projectile coulé swc qui ne produit pas une pression importante, et de ce fait ne risque pas de déchausser au tir (pour un revolver c'est la raison du sertissage lorsque la cartouche est montée avec une balle blindée et dotée d'une forte charge).

Si tu ne trouve rien sur le net pour le .357 wc, c'est parce que généralement (et comme tu sais) les wc sont montées sur des étuis de .38 special. Tu as tout intérêt à en faire autant, car l'espace entre la base du projectile et la charge est très faible, ce qui est mieux pour la précision. Et si tu cherches à faire du point, tu devrais même penser à acquérir un revolver chambré en .38 special .... C'est le pied ! cheers
avatar
Buck
Dément
Dément

Messages : 636
Date d'inscription : 15/04/2017
Age : 71
Localisation : Suisse Normande

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recette 357 mag A1 et Los .358 - 148gr WC

Message par luison le Sam 5 Aoû - 6:37

Merci pour tes conseilles que je vais m'empresser de suivre.  top!

Concernant le sertissage, le gheerbrant conseille aussi un fort sertissage sur le wc. Curieux c'est vrai... L'ogive étant enfoncée de force dans l'étui, quel est donc le besoin de ce sertissage?

Je n'arrive pas à comprendre l'incidence du sertissage sur la précision, du moment que l'ogive est déjà tenue en force dans l'étui.

Et puis c'est une notion extrêmement floue ces sertissages doux, moyen, fort... scratch

Dans l'absolue, que ce passerait il sur une cartouche où le sertissage empêcherait le départ de l'ogive? Elle se fend? Elle eclate?   Shocked
avatar
luison
Dément
Dément

Messages : 809
Date d'inscription : 22/04/2017
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recette 357 mag A1 et Los .358 - 148gr WC

Message par Buck le Sam 5 Aoû - 11:28

Le sertissage s'impose absolument dans 4 cas :  

1/ Pour les armes semi auto, pour assurer un maintien correct du projectile lors de l'action du chambrage qui est souvent violente ... et éviter qu'il ne plonge à l'intérieur de l'étui faisant monter dangereusement la pression au moment de la mise à feu.

2/ Pour les armes dotées d'un magasin tubulaire dans lequel les cartouches sont compressées, avec de ce fait un risque d'enfoncement du projectile dans l'étui suite à l'effet du recul au tir, ce qui pourrait provoquer une dangereuse montée en pression (cas des armes à levier de sous garde)

3/ Pour les revolvers chargés à forte charge (magnum), et générant de ce fait un recul tel que les cartouches chambrées dans le barillet pourraient se déchausser si elles n'étaient pas serties, et provoquer au tir un allumage simultané de plusieurs cartouches. Un feu d'artifice qui pourrait être fâcheux ....

4/ Lorsqu'un projectile présente une tension au collet insuffisante il est nécessaire de le sertir pour empêcher son déchaussement et pour assurer une pression convenable au tir.

Pour le reste, un tireur sertira le moins possible car dans 9 cas sur 10 le sertissage nuit à la précision. (disparité dans les pressions d'un même lot de cartouches)

AMHA le sertissage n'est pas justifié du tout sur une cartouche de match wadcutter, le sertissage n'améliore en rien la précision, bien au contraire. Il favorise la dispersion des impacts en cible car les étuis n'étant pas au 1/10e près tous parfaitement de la même longueur, les pressions sont forcément variables sur un même lot de tir. Ou alors il faudrait prêter une attention toute particulière à ce que tous les étuis soient casetrimés très précisément à la même longueur, cela étant quasiment impossible, la meilleure solution pour préserver la précision est de ne pas sertir lorsque c'est possible.  

Il faut aussi bien penser à s'interdire de sertir par rolling crimp (sertissage roulé standard) les étuis droits (9mm, .45 auto etc...) dont la longueur détermine aussi la feuillure au chambrage. La diminution de la longueur d'un étui serti par rolling crimp entraînera un dangereux "excès de feuillure". Il faut dans ce cas utiliser un sertisseur adapté.

Luison a écrit:Dans l'absolue, que ce passerait il sur une cartouche où le sertissage empêcherait le départ de l'ogive? Elle se fend? Elle eclate?

Le sertissage fait forcément monter la pression ! En imaginant un sertissage tellement fort qu'il interdirait au projectile de sortir de sa cartouche, la montée en pression au niveau de la chambre serait si importante, que l'arme subirait un "kaboum" et que le tireur risquerait dans prendre plein la gu ..... Les gaz doivent sortir quelque part ....  En général ils sortent par le canon, quand il n'est pas obturé .... et généralement un évent de sécurité est prévu dans le boitier, au niveau de la tête de culasse, pour permettre de faire descendre la pression, mais cet évent n'est pas toujours suffisant .... C'est pourquoi il faut faire attention au sertissage, mais surtout à la charge que l'on place dans la cartouche ....
avatar
Buck
Dément
Dément

Messages : 636
Date d'inscription : 15/04/2017
Age : 71
Localisation : Suisse Normande

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recette 357 mag A1 et Los .358 - 148gr WC

Message par luison le Dim 6 Aoû - 7:31

thumbs
Merci.

Hier j'ai donc essayé un rechargement en partant de 0,29g à 0,32g sans sertissage pour le moment. Oui oui j'ai été petit joueur.

Prochaine étape un escalier à partir de 0,32g et sertissage pour trouver la précision.

ptit malin
avatar
luison
Dément
Dément

Messages : 809
Date d'inscription : 22/04/2017
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recette 357 mag A1 et Los .358 - 148gr WC

Message par Buck le Dim 6 Aoû - 11:39

Si à mi-enfoncement, tu ne peux déjà plus enfoncer ton projectile wc au doigt, ou bien en poussant comme un malade ... le sertissage reste totalement injustifié, et il risque bien plus d'être un facteur d'imprécision que le contraire ....
avatar
Buck
Dément
Dément

Messages : 636
Date d'inscription : 15/04/2017
Age : 71
Localisation : Suisse Normande

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recette 357 mag A1 et Los .358 - 148gr WC

Message par luison le Dim 6 Aoû - 16:30

Impossible de le faire bouger avec le doigt quand il est enfoncé... donc pas de sertissage à faire comme tu dis.
avatar
luison
Dément
Dément

Messages : 809
Date d'inscription : 22/04/2017
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recette 357 mag A1 et Los .358 - 148gr WC

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum